3ème – Propagande – L’art de vendre des mensonges …

La propagande est une notion qui sera étudiée tout au long du programme de 3ème (La première et la seconde guerre mondiale, les régimes totalitaires nazi et soviétique …). La chaîne Arté consacre une soirée spéciale PROPAGANDE le mardi 10 septembre 2019 avec la diffusion de deux documentaires, une autre façon d’apprendre :

  • 20h50 : Propagande – L’art de vendre des mensonges
  • 23h20 : Propaganda – La fabrique du consentement

Pour ceux qui ne peuvent les regarder (il ne faut pas se coucher trop tard pour être en forme le lendemain !), il est possible de les revoir gratuitement jusqu’au 9 octobre 2019 en replay sur le site de la chaîne. Il suffit de cliquer sur les liens ci-dessous.

Propagande – L’art de vendre des mensonges

https://www.arte.tv/fr/videos/075835-000-A/propagande-l-art-de-vendre-des-mensonges/

Synopsis – Les humains sont aujourd’hui constamment bombardés d’images et d’informations. C’est le règne de la «post-vérité», des «fake news» et des faits alternatifs. Pourtant, «attaque délibérée contre la pensée», la propagande n’est pas nouvelle. Ce document tente de dresser un historique de la pratique, remontant jusqu’au roi de Macédoine Alexandre le Grand, qui construisait déjà sa propre légende, ou évoquant les peintures du XIXe siècle qui donnaient une vision du monde très orientée. Le réalisateur revient aussi sur la généralisation de la propagande en temps de conflit.

Propagande – La fabrique du consentement

https://www.arte.tv/fr/videos/071470-000-A/propaganda-la-fabrique-du-consentement/

Synopsis – Comment contrôler les foules en démocratie ? Cette question se pose dès la fin du XIXe siècle. C’est en 1917 qu’elle devient déterminante, quand il faut convaincre le peuple américain d’entrer en guerre. Dès lors, une poignée de penseurs va développer des méthodes de persuasion de masse pour créer en moins de 50 ans l’une des industries les plus florissantes de notre époque : les Relations Publiques. L’un des principaux théoriciens et techniciens de la fabrique du consentement s’appelle Edward Bernays . En 2001, le magazine Life le désignait comme l’une des 100 personnalités américaines les plus influentes du XXe siècle.