4èmes 1&3- Grand commerce et traite négrière au XVIIIème siècle

Histoire chapitre 1 – Grand commerce et traite négrière XVIIIème siècle

Problématique : Au XVIIIème  siècle, comment le commerce international se développe t-il et à qui  profite-il en Europe ?

Ce que j’ai déjà étudié en 5ème :

Les grandes découvertes et la formation des premiers empires coloniaux.

[En français, lecture et étude de L’ile aux esclaves de Marivaux]

I. Les empires coloniaux et les courants d’échanges

A) Les empires coloniaux

A la maison (1), j’écris le titre du chapitre et la problématique en respectant le code couleur. Je colle la fiche d’objectif de ce chapitre puis j’écris les titres du I et du A). Ensuite, je recopie et j’apprends les définitions de :

  • Une colonie : un territoire occupé, administré et exploité par un pays étranger.
  • Un comptoir : un établissement commercial établi dans un pays étranger.
  • empire colonial : ensemble des colonies administrées par une puissance.
  • La métropole : le pays qui dirige la colonie.
  • produits manufacturés : un produit transformé par l’industrie (ex : un verre, un vêtement …)

En classe (1), je travaille en binôme. J’observe la carte 1  p.12-13 puis,  à l’aide d’un tableau, je dresse la liste des puissances coloniales européennes et de leurs colonies en Amérique, en Afrique et en Asie.

Je réponds ensuite à ces 3 questions :

  • 1) Quelles puissances européennes ne possèdent pas de colonies ?
  • 2) Quelles sont les puissances coloniales qui possèdent des comptoirs commerciaux en Inde ?
  • 3) Quelle partie du monde reste encore inconnue des européens ?

B) Les rivalités coloniales

En classe (1/2), j’écris le titre du B). Je travaille en groupe pour étudier les docs.1 à 4 p.21 Les rivalités franco-anglaises au Canada et je fais au choix l’un des deux parcours suivants :

  • parcours Pro : répondre aux questions 1, 2, 3 et 4 p.28.
  • parcours Expert :  Rédaction. Décrivez la colonie du Canada au XVIIIème   siècle et montrez qu’elle est un enjeu entre la France et l’Angleterre.

C) L’Europe, au cœur des échanges mondiaux

A la maison (2), j’écris le titre du C).

En classe (2/3), j’observe les cartes p.12 et p. 21 puis je réponds à ces 4 questions :

  • 1)  Quelles sont les 3 puissances européennes qui ont la plus grande flotte de navires commerciaux ? (carte p.21)
  • 2) Quel est le trajet d’un navire partant d’Europe et se rendant en Asie ? Quelles marchandises sont rapportées d’Asie ? (carte p.12)
  • 3) Quelles sont les principales routes maritimes (lieux de départ et d’arrivée) ? Quelles marchandises y sont échangées ? (carte p.12)

Après la correction des activités, j’écris le bilan du I. construit avec mon professeur.

II. Les traites négrières et l’esclavage

A) Le commerce triangulaire

A la maison (3), j’écris les titre du II. et du A). Je regarde la vidéo suivante et je réponds à ce questionnaire que je colle ensuite sous le A).

En classe (4), je travaille en groupe, je fais l’une des deux activités suivantes :

  • Parcours Pro : questions 1, 2, 3 et 4 p.23
  • Parcours Expert 1 : RACONTE la capture, le trajet et la vente d’un groupe d’esclaves d’Afrique à l’Amérique à partir des documents p.22-23. Une fois l’exercice vérifié et validé par le professeur, j’en fais une restitution à l’oral.

B) L’économie de plantation

A la maison (4), je recopie et j’apprends les définitions  p.26 : traites négrières, traite Atlantique, d’affranchissementet de négrier : celui qui fait le commerce des esclaves. J’écris ensuite le titre du B).

En classe (5), je lis les documents p.24-25 puis je fais l’activité de groupe (tache complexe) : « A votre retour, vous racontez à vos amis la vie des esclaves dans une plantation d’Amérique« .

En classe (AP), je fais cet exercice de synthèse pour apprendre à rédiger et à organiser mes idées en paragraphe.

III. L’essor de la bourgeoisie européenne

A) Les ports, moteurs du commerce mondial

A la maison (5), j’écris le titre du III. et du A) puis je regarde cette vidéo :

En classe (séance Histoire des Arts) : j’étudie le port de Bordeaux  à travers le tableau peint par J.Vernet. A partir des dossiers p.14-15 et p.16-17 et en naviguant sur le site internet du musée de la marine avec la tablette.

– 4ème 1, je complète  cette fiche d’activité

– 4ème 3 cette fiche. 

Après la correction j’observe les deux documents ci-dessous puis je réponds à l’oral à ces questions :

  • 1) Comment évolue le commerce total de Bordeaux entre 1715 et 1787 ? Donnez une proportion.
  • 2) Comment évolue la part du commerce du port de Bordeaux avec les colonies ? Avec l’Europe ?
  • 3) Pourquoi peut-on dire qu’à Bordeaux le métier de négociant est en plein « boom » au 18ème siècle ?

B) Négociants et armateurs

A la maison (6), j’écris le titre du B) et je recopie les de définition :

  • armateur : personne qui s’occupe de l’équipement et de l’exploitation commerciale d’un navire.
  • négociant : marchand qui fait du commerce de gros.
  • un hôtel particulier : une maison luxueuse bâtie par une famille dans une ville.

En classe (6), je travaille en binôme pour faire l’activité sur François Bonnaffé, un riche négociant bordelais.

Après la correction, j’écris le bilan des activités du III.

Conclusion : la première mondialisation (à rédiger avec mon professeur)

Pour préparer et réussir l’évaluation :

  • je revois l’essentiel du chapitre à l’aide de la vidéo ci-dessous,
  • je peux revoir toutes les vidéos de chapitre,
  • j’apprends les définitions et les bilans,
  • je lis les pages 20 et 26
  • je vérifie si je sais répondre à la fiche d’objectif,
  • je vérifie  mes connaissances avec les quiz numériques en bas de cette page.