4ème – Mers et océans un monde maritimisé

Géographie, chapitre 1 – Mers et océans : un monde maritimisé

[Leçon construite, entre autres, à partir du manuel des élèves Hatier (2010) , de l’activité numérique sur l’itinérire de la polaire Décathlon conçue par l’Académie d’Orléans-Tours et de certaines activités proposées par le professeur d’histoire-géo du collège Jean Pelletier à Orléans].

Introduction

Lors du premier chapitre d’histoire, nous avons vu qu’au 18ème siècle, il y avait  des échanges de marchandises entre les différentes parties du monde connues des européens. Ces échanges avaient débuté avec les grandes découvertes de la fin du 15ème siècle. Les ports, notamment celui de Bordeaux, jouaient déjà un rôle très important. Si voyager d’un continent à un autre demandait des mois, la planète se rétrécissait déjà et de nouveaux horizons s’ouvraient aux européens qui vont découvrir peu à peu l’ensemble de la planète. C’est ce qu’on appelle la première mondialisation.

De nos jours, favorisée par la révolution des transports (bateaux à moteur, trains, camions …) et des télécommunication (internet …), les différentes parties du monde sont connectée en permanence entre elles et les océans et les mers qui représentent 70 % de la surface du globe y ont une place prépondérante. Immense espaces naturels, les mers et les Océans n’ont jamais connu une activité aussi intense.

 

Problématique générale: Pourquoi les espaces maritimes sont-ils au coeur de la mondialisation ?

  • maritime : en lien avec la mer.
  • Maritimisation : place grandissante des espaces maritime dans l’économie mondiale.

 

I. La maritimisation de l’économie.

Problématique 1 : Comment les marchandises sont-elles échangées dans le monde ?

A la maison (1),  j’écris le titre du chapitre 1, l’introduction et la problématique générale. Je recopie la définition de  Maritime et de Maritimisation. J’écris ensuite le titre du I. et la problématique 1. Je regarde ensuite la vidéo ci-dessous puis je réponds à ce questionnaire que je colle dans mon cahier.

 

En classe (1 et 2), je travaille en groupe. Je fais l’une des activités suivantes :

 

  • Activité 2 : Maersk, une grande compagnie de transport maritime (étude de cas p.240 à 243).  Après avoir écrit le titre de l’activité sur mon cahier, je réponds sur une feuille aux questions 1, 2, 3 p.241 puis les questions 1, 3 et 6 p.243.

A la maison (2), je recopie les définitions de :

  • flux p.245
  • Triade p.245
  • Pôle : zone de concentration des activités
  • Division internationale du travail (DIT) p.296
  • firme transnationale F.T.N p.288

II) La littoralisation des hommes et des activités.

Problématique 2 : Pourquoi les ports sont-ils les lieux privilégiés des échanges mondiaux ?

A la maison (3), j’écris le titre du II et la problématique 2.  Je recopie les définitions dessous puis je regarde la vidéo sur le port de Rotterdam géant des mers.

  • Littoralisation : mouvement de concentration des hommes et des activités sur les parties littorales des continents.
  • Conteneur : Boite métallique de dimensions standardisées pour le transport de marchandise.
  • Zone industrialo-portuaire (Z.I.P) p.218
  • terre-plein p.218.
  • Hinterland p.228

 

En classe (2 et 3), je travaille en groupe pour faire sur une feuille l’une des activités ci-dessous :

  • Activité 3 : Shanghai, le premier port du monde (étude de cas p.218 à 221). Après avoir écrit le titre de l’activité sur ma feuille, je réponds sur mon cahier aux questions 1, 2, 4 et 5 p.218 et 1, 4 et 5 p.221.

 

  • Activité 4 : Rotterdam, un port géant ouvert sur le monde (étude de cas p.222 à 225).   Après avoir écrit le titre de l’activité sur une feuille, je réponds à la question suivante : En trafic total, quel est la place du port de Rotterdam au niveau mondial et en Europe (doc.1 p.226) ? Je réponds ensuite aux questions 1, 3, 4 et 5 p.223 puis aux questions 1, 3  et 5 p.225.

Après la restitution orale par chacun des groupes, j’écris  sur mon cahier le bilan construit avec mon professeur puis je reproduis sur mon cahier le schéma 6 p.218 (groupe Shanghai) ou le schéma 6 p.223 (groupe Rotterdam).

 

III) Des espaces maritimes convoités.

Problématique 3 : Pourquoi les mers et les océans sont-ils un enjeu économique et stratégique ?

A la maison (4), je recopie le titre du III et la problématique 3, les définitions ci-dessous et je réponds au questionnaire sur la vidéo Le nouveau canal de Panama.

  • Canal : rivière artificielle creusée par l’homme.
  • Détroit : bande de mer étroite entre deux étendues de terre.
  • Isthme : bande de terre étroite entre deux étendues de mers ou d’océans.
  • Z.E.E (Zone Économique Exclusive) : Zone de mer s’étendant sur 200 miles nautiques (370 km) à partir de la côte, et dont l’État riverain peut exploiter les ressources.

Zone économique exclusive d’un Etat.

Je regarde l’extrait du reportage de journal de France 2  puis je réponds à ce questionnaire que je colle dans mon cahier.

En classe (4), je travaille en autonomie pour compléter ma fiche d’activité Enjeux et ressources.

Après la correction, je colle l’activité sur mon cahier puis j’écris le bilan élaboré avec mon professeur.

 

IV. Des espaces maritimes fragiles

Problématique 4 : Quelles sont les conséquences des activités humaines sur les milieux littoraux et marins ?

A la maison (5), je recopie le titre du IV. la problématique 4  les définitions ci-dessous puis je regarde la vidéo de l’AFP  le continent de plastique.

  • Une ressource : élément fourni par la nature (source d’énergie ou matière première) qui peut être utilisée par les hommes.
  • Surpêche : pêche excessive par rapport aux stocks de poisson et conduisant à un épuisement des ressources

En classe (5), je réponds à l’oral aux questions de mon professeur à partir du diaporama Des milieux fragilisés projeté au tableau. J’écris ensuite sur mon cahier  la synthèse des réponses faite avec mon professeur.

 Je construits ensuite le croquis Un monde maritimisé à partir du diaporama conçu par mbv-hg.fr

Pour aller plus loin :

 

Pour préparer et réussir l’évaluation :

  • je relis 3 fois les activités corrigées de mon cahier,
  • j’apprends les définitions, les bilans et le croquis,
  • je lis les pages 228 et 248 de mon manuel,
  • je regarde la vidéo de synthèse conçue par La classe d’Histoire,
  • je peux revoir les vidéos visionnées en classe et le C’est Pas Sorcier consacré à Rotterdam, l’un des plus grands ports du monde.
  • je vérifie mes connaissances à l’aide des activités et quiz numériques en bas de cette page.

 

Sur le site internet des éditions Hatier, une activité numérique bien conçue pour réviser l’essentiel de la leçon et les repères géographiques avec un quiz et une carte mentale de synthèse en cliquant sur ce lien.



 

Deux autres quiz de l’ancien programme pour aller plus loin,  revoir le trajet d’un produit mondialisé étudié en classe (la polaire Décathlon) et comprendre le rôle des ports dans la mondialisation